France - Cameroun : les notes des Bleus

Une défense à la ramasse, un milieu intermittent et une attaque efficace et parfois même inspirée. Voilà les notes !

Lloris (5) : Un très bel arrêt sur la frappe rasante de Toko Ekambi en début de match. Totalement laissé à l’abandon par ce que j’hésite à appeler une défense. Pas bien passionnant pour lui.

Sagna (3) : On ne peut pas dire qu’il a été mis à contribution défensivement puisque les Camerounais ne sont jamais passés de son côté. Et dans l’apport offensif, quelle pauvreté technique, quelle absence de poids dans le jeu, pas un centre, rien… C’est pénible, à force.

Rami (3) : Par rapport aux autres, il a au moins l’excuse d’être revenu en sélection par l’issue de secours et de se retrouver titulaire de dernière minute. On peut donc mettre sa triste prestation sur une tension compréhensible. Mais une fois qu’on a dit ça, il faut aussi reconnaître qu’il a été très souvent devancé au marquage, notamment sur le but d’Aboubacar. Il ne touche pas non plus le ballon sur le dégagement d’Ondoa qui amène le deuxième but. Un retour inquiétant.

Koscielny (6) : Je voulais lui mettre 5, mais je trouve que sa prestation vaut un point de plus pour le mérite qu’il a eu de jouer avec les trois autres. Très calme, il a essayé de colmater les brèches - et Dieu sait qu’il y avait du boulot - et puis je pense qu’il y avait faute sur lui sur la seconde égalisation camerounaise. Dans un secteur aussi flippant, il est bien le seul défenseur à avoir apporté une esquisse de sourire. 

Evra (3) : Ah, pour donner des interviews et faire le mariole, il y a du monde. Mais pour se replacer sur le premier but camerounais, il n’y a plus personne.  Quant à sa balayette sur l’arrière droit camerounais, s’il refait le même geste pendant l’Euro ce sera dehors direct. Et puis, quelle fatuité dans son jeu… Il est tout le temps devant mais ne met pas un centre potable… Insupportable. 

Diarra (4) : Très bonnes premières minutes, avant de disparaître totalement des radars. Eh oui mais, si on fait le bilan de son temps de jeu depuis trois mois, on se rend compte qu’il en a eu assez peu. Bien sûr, tout le monde va s’acharner sur la défense, mais il serait de bon ton de noter aussi la prestation très peu rassurante de notre sentinelle attitrée. Remplacé par N’Golo Kanté (6), qui lui a mis un peu plus de temps à se mettre en route, mais a été plus tonique et a plus joué vers l’avant. Au fil des minutes, on l’a beaucoup plus vu dans le jeu. 

Pogba (5) : Ce qu’on voudrait voir, c’est le Pogba qui donne un super ballon à Giroud. Pas celui qu’on a vu pendant les 40 minutes précédentes. C’est-à-dire un joueur nonchalant, jamais dans la bonne zone de jeu, extrêmement difficile à trouver, par forcément très concerné par ce qui se passe… Auteur d’une belle frappe en seconde période, mais quand on a autant de talent, il faut montrer beaucoup plus. 

Matuidi (6) : Il ne devait sans doute pas avoir assez joué cette saison pour que Deschamps le laisse sur le terrain pendant 93 minutes. Mais bon, il a encore marqué. Et c’est d’ailleurs assez paradoxal de voir qu’il était le milieu de terrain le plus avancé sur le terrain en première période, avant d’occuper une position plus proche de celle de Kanté après le repos. Rien d’extravagant, mais il a marqué et s’est rendu utile. C’est déjà mieux que beaucoup d’autres.  

Coman (7) : Pendant une petite heure, il a été le meilleur Français sur le terrain, après avoir pourtant été oublié pendant tout le premier quart d’heure. Mais quand les Bleus ont commencer à le toucher, il a fait la différence à chaque fois. A commencer par cette merveilleuse action côté gauche qui débouche sur le but de Matuidi. Il a montré beaucoup d’inspiration et marqué des points, même si la fin de rencontre a été un peu moins convaincante. 

Payet (7) : Contrairement à Coman, lui a réalisé une première mi-temps assez moyenne, marqué par pas mal d’imprécisions. Et puis il est monté en puissance au point d’être le meilleur Bleu sur le terrain après le repos. Avec de très bons ballons, notamment cet extérieur pied droit exceptionnel pour Cabaye. Et que dire de ce coup-franc magique qui donne la victoire aux Bleus ? Je vois difficilement comment on pourrait se passer de lui comme titulaire pendant cet Euro.

Giroud (5) : Qu’est-ce qu’on dirait de Giroud s’il n’avait pas marqué ce deuxième but, très joli au demeurant ? Il aurait même pu réussir le doublé sur son face-à-face avec Ondoa, mais le reste du temps, il a été très dur à trouver, ce qui n’est d’ailleurs pas forcément sa faute. Maintenant, si à chaque match il rend une copie de ce genre tout en marquant un but, ça suffira très bien.

Parmi les remplaçants, j’ai noté les bonnes entrées de Sissoko, disponible, et surtout de Cabaye qui s’est créé deux occasions sur lesquelles ce n’est vraiment pas sa faute s’il ne marque pas, mais plutôt celle du gardien camerounais. J’ai trouvé qu’il avait apporté une touche technique et une intelligence dans le déplacement qui ont manqué dans ce match. 

Je vous laisse réagir sur les notes et on parle analyse de match demain matin. 

Pierrot