France-Pérou : les notes des Bleus

Lloris (6) : Ça fait deux matchs qu’il n’a qu’un ballon à négocier et qu’il le négocie bien. Tout l’inverse des matchs face à l’Italie et aux Etats-Unis. Il a répondu présent et au moins, lui ne pose plus débat.

Pavard (4) : Pas beaucoup de reproches à lui faire sur le plan défensif. Mais quelle mièvrerie avec la balle, mon Dieu ! Que de mauvais choix, que de passes sans ambition. Au niveau de la participation au jeu contre le Pérou, on attend quand même autre chose offensivement d’un latéral international. Il m’a déçu.

Varane (6) : J’ai envie de dire « enfin ». Voilà le Varane qu’on a envie de voir, qui intercepte des ballons, qui a failli marquer de la tête, qui va au mastic. Ça fait toute la différence car il a été bien meilleur que lors de ses précédentes sorties. Bizarrement, Umtiti aussi a été meilleur.

Umtiti (5) : On peut lui reprocher de s’être fait enrhumer par Guerrero sur la seule occasion péruvienne du match. Mais après le repos, il a été plutôt solide dans ses interventions. En très net progrès.

Hernandez (6) : Voilà un latéral qui défend, qui attaque, qui prend des initiatives, qui a du mordant. Pourtant, il n’a pas été épargné par les Péruviens. Match après match, il m’épate lui.

Kanté (6) : Impeccable sur le plan défensif, il a gratté beaucoup de ballons. Mais je reste circonspect sur l’utilisation qu’il en fait. Et qu’on ne me dise pas que ce n’est pas son rôle. Quand tu es milieu de terrain international, on ne te demande pas simplement de gratter des ballons comme Jean-Claude Lemoult, on te demande aussi de les bonifier, de les remonter et, de temps en temps, de faire une passe à risque. Voilà, j’aimerais bien voir Kanté prendre un peu plus de risques de temps en temps..

Pogba (5) : Au niveau de l’utilisation du ballon, il a fait quelques jolies choses, surtout en première période. Évidemment, comme il prend plus de risques que les autres, il faut accepter ses pertes de balle. C’est mieux, mais ce n’est pas encore ça.

Mbappé (6) : Déjà, il marque le but. Ce n’était pas le plus dur à mettre de l’univers, mais il était là pour le mettre. J’ai beaucoup apprécié son repli défensif, à tel point qu’on peut se demander s’il n’a pas joué milieu droit dans ce match. Quand il avait le ballon - pas très souvent - il a réussi à faire des différences en dribble. Il m’avait beaucoup déçu contre l’Australie, je l’ai trouvé en progrès même si ce n’est pas encore le meilleur Mbappé. Mais pour le voir, il faudrait un milieu de terrain plus créatif et qui donne de meilleurs ballons dans les intervalles.

Griezmann (4) : Maintenant, qu’il a fini de faire le recrutement de l’Atlético, il va peut-être pouvoir se concentrer sur l’équipe de France. Il est peut-être la première victime de l’insuffisance du milieu tricolore mais il a été quasiment inexistant. Il a fait deux frappes en première période et on ne l’a pas absolument pas vu en seconde. Pour un joueur de sa dimension, ça commence à être un peu inquiétant.

Matuidi (5) : Soyons bien clairs : au niveau de l’utilisation de la balle, c’est très insuffisant et encore, je suis gentil. À sa décharge, il avait face à lui Carrillo, le meilleur joueur péruvien, qui l’a obligé à énormément défendre tout au long de la partie. Il a fait beaucoup de sale boulot, mais quand il a eu le ballon c’était trop mièvre.

Giroud (5) : Il a fait du Giroud, ce qu’on attend de lui. Une belle présence dans le jeu aérien, une belle présence physique. Il est à l’origine du but de Mbappé avec sa frappe contrée. Maintenant, lui aussi a été trop peu servi. Lui aussi est victime des insuffisances derrière lui. De toute façon quel que soit l’attaquant qu’on aligne, s’il n’a pas de ballons il ne risque pas de marquer ni même d’être dangereux.

Chez les remplaçants, Dembélé n’a pas fait une entrée fracassante, Fekir est rentré pour prendre des coups et se jeter par terre et Nzonzi n’a pas assez joué.

Pierrot