France - Suisse : les notes des Bleus

Cabaye et Pogba sont pour moi les deux meilleurs Bleus de la soirée. Je vous laisse découvrir les pires…

Lloris (5) : Il n’a rien eu à faire devant une attaque suisse inexistante. A noter quelques belles relances au pied, notamment pour Gignac. Finalement, son bilan est d’un but encaissé en trois matchs, sur penalty. En même temps, à part son arrêt contre la Roumanie, il n’a pas été sollicité des masses non plus.

Sagna (4) : Ce qui est pénible avec lui, c’est qu’on a toujours l’impression que c’est sa première sélection. Quelle timidité, quelle fébrilité technique, quelle participation au jeu famélique… Il a tellement peu confiance en lui qu’il n’ose pas centrer. Les matchs se suivent et se ressemblent tristement. 

Rami (5) : C’est solide sur le plan défensif même s’il pourrait parfois s’éviter quelques dégagements à l’emporte-pièce. Il a malheureusement pris un carton idiot pour jeu dangereux sur un ciseau dans la surface suisse qui ne s’imposait pas. Compte tenu des doutes qu’on pouvait avoir, il est là.

Koscielny (6) : Lui aussi averti de façon très sévère pour une faute qui m’a semblé inexistante, il a été intransigeant et solide pendant le reste du match. Une satisfaction.

Evra (4) : Comme d’hab’… A part le bon ballon à Pogba sur l’action de Griezmann, il n’a rien apporté au niveau du jeu. On attend quand même autre chose d’un mec qui a cette dimension-là en club.  

Cabaye (7) : Je l’avais trouvé intéressant lorsqu’il était rentré lors des deux matchs de préparation et là, il a été solide au poste, il a beaucoup taclé, récupéré pas mal de ballons et joué simple et rapide vers l’avant. Il a montré qu’il pouvait être plus qu’une option. C’est la bonne surprise de ce match.

Sissoko (5) : Je l’ai trouvé assez transparent pendant une heure. En revanche, il a très bien fini le match. Témoin ce remarquable déboulé avec un super centre pour la volée de Payet sur la barre. Autant le Sissoko de la première heure ne sert pas à grand chose, autant celui de la dernière demi-heure est intéressant. 

Pogba (7) : Première période remarquable, avec trois frappes magnifiques. Sur la première, Sommer fait une faute de main, mais les deux autres, cette demi-volée exter’ pied gauche et la minasse sur la barre, ne doivent rien à personne. Il est infiniment plus à l’aise à gauche qu’à droite, c’est une évidence. Après le repos, il a été un peu plus brouillon, avec cette fâcheuse tendance qu’il peut avoir à se compliquer un peu inutilement la vie. Mais c’est - et de très loin - son meilleur match depuis le début de l’Euro. 

Griezmann (4) : Nouvelle déception. Mis à part cette frappe du droit trop centrée, il n’a pas pesé, n’a pas réussi d’enchaînement… Je ne sais pas s’il manque de confiance, de fraîcheur et si finalement, il ne serait pas plus à l’aise au poste d’avant-centre dans un match comme ça. Pour l’instant, on est très loin du Griezmann qu’on voit à l’Atlético. 

Gignac (4) : Il n’a pas été beaucoup servi, mais pas moins bien que Giroud en définitive. Et à part deux bonnes actions en fixation, il ne s’est pas créé d’occasions et je trouve qu’il a terminé assez péniblement. Il avait l’occasion de mettre le doute dans la tête de Deschamps. Il ne l’a pas saisie. 

Coman (4) : Il a beaucoup de talent et de fraîcheur, il va très vite… OK. De là à être titulaire deux matchs sur trois, c’est peut-être un peu prématuré. Après, c’est dommage d’avoir un joueur capable de prendre aussi bien l’espace et de ne jamais le servir dans la profondeur. A chaque fois qu’il touchait le ballon, il avait toujours au moins un adversaire devant lui à dribbler. Il est encore très jeune et pour le moment, sa pointe de vitesse est supérieure à sa qualité de dribble. A l’arrivée, à part la remise sur le tir croisé de Pogba, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Chez les remplaçants, Payet a joué quelques minutes, juste le temps de montrer qu’il est aujourd’hui indispensable à cette équipe, ne serait-ce que pour cette splendide volée sur la barre. Dans le bilan de ce premier tour, il est bien évident que la qualité technique de Payet est inestimable et irremplaçable. Matuidi n’a pas assez joué pour être noté. 

Vous connaissez la procédure : analyse dans la matinée.

Pierrot