Error block

Votre block de type canalplus.creativemedia.fragment.main_image manque d'informations et il ne peut être affiché.

France - Belgique : les notes des Bleus

Une défense aux abonnés absents, un milieu en panne d'inspiration et une attaque qui a (un peu) sauvé les meubles : le bilan individuel de ce France-Belgique est assez déprimant.

LLORIS (4) : Cinq tirs cadrés, une barre et quatre buts encaissés : le bilan n'est évidemment pas génial pour Lloris, même si sa responsabilité n'est pas engagée sur les buts belges. Mais en prendre quatre à domicile pour un gardien, c'est toujours problématique.

SAGNA (3) : Il ne joue jamais avec City, alors on est en droit de se demander deux choses. Un, comment peut-on le retrouver là et deux, comment pourrait-il être performant ? Il n'apporte rien ni offensivement, ni défensivement, il est totalement absent des débats et c'est d'autant plus regrettable que les Belges ne sont finalement pas passés de son côté très souvent. Pourquoi ne pas avoir tenté un Corchia sur un match comme ça ?

VARANE (4) : Pas bon dans les duels, pas inspiré, souvent dominé dans le jeu aérien, le Madrilène a livré une rencontre décevante.

KOSCIELNY (4) : Pas au point dans les duels lui non plus, il concède en plus un péno. Ce match n'a clairement rien apporté à son crédit dans l'éternel débat sur la charnière tricolore. 

TREMOULINAS (4) : Pas inintéressant dans le jeu. Deux énormes bémol : en match officiel il aurait quitté son équipe avant la mi-temps avec ce tacle abominable sur Mertens, qui valait évidemment rouge. Et puis défensivement beaucoup de choses se sont passées de son côté. Au final, une impression mitigée.

CABAYE (3) : Ce n'était pas un cadeau de le faire jouer après cette saison plus que compliquée avec le PSG. Son premier ballon a terminé directement en touche et a donné le ton pour la suite. Lui aussi aurait pu prendre un rouge avec sa faute sur Hazard qui partait au but. Il va falloir qu'il retrouve un club et du temps de jeu pour espérer garder sa place dans le groupe d'ici à l'Euro.

SISSOKO (4) : Epouvantablement brouillon, mais une activité physique, une abnégation et une combativité qui ont manqué à beaucoup de ses coéquipiers. Il n'a pas apporté grand chose, mais lui a au moins eu le mérite d'essayer.

MATUIDI (4) : Il a énormément joué cette année, on aurait pu lui éviter ce match de fin de saison, d'autant qu'on sait très bien qu'il ira à l'Euro. Il a eu énormément de mal à se situer même s'il a un peu mieux fini qu'il n'a commencé. On était loin du Blaise de ces dernières semaines avec le PSG.

VALBUENA  (4) : Très en jambes en début de match, il a très rapidement disparu de la circulation, en se montrant très imprécis, dans ses passes comme sur ses coups de pied arrêtés. J'ai comme l'impression que le championnat russe ne lui a pas apporté grand chose sur le plan international.

GRIEZMANN (3) : Une première période effroyable, molle et très faible techniquement. Logiquement sorti à la mi-temps.

GIROUD (3) : Mis à part un penalty cadeau et une occase sur un bon ballon de Payet, il n'a pas existé. Lui non plus n'a pas marqué beaucoup de points dans ce match.

Remplaçants :

Payet (6) : Il s'est signalé dès son entrée en jeu avec ce bon ballon pour Giroud et a inscrit un joli but. Alors il n'a pas tout réussi, mais il a tenté et montré de la personnalité avec la balle, ce qui était rare hier soir chez les Bleus.

Lacazette (5) : Il n'est pas entré dans la meilleure période des Bleus mais il a quand même réussi à négocier les quelques ballons dont il a disposé. Vu le niveau des autres, c'était presque "pas trop mal".

Fekir (non noté) : Les abrutis qui l'avaient sifflé lors de sa première apparition étaient apparemment revenus au Stade de France. Il leur a répondu de la meilleure des manières en marquant son premier but en Bleu et j'ai hâte de voir s'il va être au même niveau la saison prochaine. Si c'est le cas, on a déjà un titulaire pour l'Euro.

Ntep (non noté) : Il a plus montré en 15 minutes que d'autres en 90. Il fait marquer Fekir, il a été dangereux, il a débordé et montré beaucoup de vitesse et de punch. On a envie de le revoir très vite.

Pierrot