France-Portugal : les notes

Varane, Benzema et Evra sont pour moi les meilleurs Bleus de la soirée. Les Pires ? Eh, je ne vais pas non plus vous mâcher le boulot !

MANDANDA (6) : Pour son retour en sélection, il a eu droit à un cadeau : une mi-temps de ré-adaptation en tant que spectateur. Il a été plus sollicité en seconde période, notamment sur cette tête croisée de Ronaldo qu’il sort d’une jolie claquette. Il encaisse un pénalty - ce qui a eu l’air de l’agacer d’ailleurs - mais l’arrêt important, il l’a fait.

SAGNA (7) : Ne serait-ce pas le meilleur match du Citizen sous le maillot bleu ? Et pas seulement parce qu’il est à l’origine du but de Benzema. Il avait Ronaldo dans sa zone et ça ne l’a pas empêché de participer au jeu. Il a été dangereux et a beaucoup oeuvré dans l’exploitation des côtés. 

VARANE (8) : Une première mi-temps proche de la perfection. Faut-il que la concurrence soit si terrible au Real qu’il ne soit pas titulaire… C’est un joueur d’une classe incroyable et qui est aussi doué avec le ballon que dans ses interventions purement défensives. Son petit déboulé côté droit en première période fera date. 

MANGALA (4) : Même s’il s’est un peu repris après le repos, il a connu un premier acte pénible, lors duquel il a perdu deux ballons dangereux. C’est vrai qu’il ne joue pas beaucoup avec City et sur ce match, sa fébrilité était évidente.

EVRA (7) : Il a profité du fait de n’avoir personne dans sa zone pour apporter son écot offensif. Parfois avec un peu de précipitation dans le dernier geste, mais pas sur le deuxième but français avec un super déboulé côté gauche. Ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu aussi en jambes.

CABAYE (5) : Pas inutile, mais loin, tellement loin du joueur d’il y a un an, sous le maillot de Newcastle et des Bleus. Il est évident que son transfert au PSG lui a ôté de la confiance, de l’autorité et de la joie de jouer. Il n’est pas nul, mais il n’apporte plus ce qu’il apportait il y a un an. 

MATUIDI (6) : Rien à dire au niveau de l’activité : plus le match avançait, plus il courait ! Une action remarquable pendant laquelle il dribble deux joueurs et croise un peu trop sa frappe. Il a parfois fait preuve de précipitation, mais ça reste quand même une prestation de haut niveau. 

POGBA (6) : J’en vois déjà certains hurler, mais ses deux pertes de balle au milieu, qui passent en match amical, ne passeront pas dans des matchs de haut niveau. Le joueur de la Juve possède une couverture de balle et une technique au-dessus de la moyenne, c’est une évidence, mais faire ça à 30 mètres de son but, c’est non. Il n’est pas fautif sur le pénalty purement imaginaire et marque un joli but, mais il faut encore qu’il gomme ce genre de choses pour devenir un très grand joueur.

VALBUENA (5) : Plus discret qu’à l’accoutumée, il a peu combiné avec Benzema et Griezmann. Mais bon, on ne peut pas toujours être au top et il a le droit lui aussi d’avoir un coup de moins bien en sélection.

BENZEMA (7) : Une bonne participation au jeu et une entente avec Griezmann très intéressante. Ces deux-là semblent bien se trouver. Et puis, pour un avant-centre, les stats sont importantes. Et là, le Madrilène rend une copie avec un but et une passe décisive. Il est sorti sous les acclamations du Stade de France - ce qui n’a pas toujours été le cas - et hier soir, c’était mérité. 

GRIEZMANN (6,5) : Très intelligent en première période à un poste de neuf et demi, il est à l’origine du premier but et tout ce qu’il a fait respirait le jeu. Un peu plus de mal en seconde période, mais par rapport à sa dernière sortie au SdF où il avait été trop timide, là il a montré de vrais progrès. Et c’est à souligner parce que sa situation n’a guère évolué à l’Atletico.

Chez les remplaçants, Payet a un peu trop cherché à se compliquer la vie et à tenter la passe décisive à tout prix. Sissoko a essayé de percuter sur le côté droit, en oubliant parfois le collectif. Schneiderlin a trop peu joué et Gignac n’a eu que quatre minutes avec le temps additionnel. On le verra sans doute plus longuement mardi, en Arménie. 

Pierrot