Historique OM !

5/5 et une prestation plus que convaincante à Nancy : l'OM réalise le meilleur départ de son histoire en Ligue 1 ! Mais Lyon et Lorient ne sont pas mal non plus...

L'OM vient donc de signer sa 5e victoire en autant de matchs cette saison. Ca, c'est pour les chiffres. Mais sur le terrain aussi, les Phocéens se montrés impressionnants. Cette équipe est de plus en plus cohérente et semble progresser au fil des rencontres, à l'image d'un vrai bon Gignac qui s'est créé pas moins de 6 occasions : il en loupé 2, N'dy Assembé en a arrêté 3 et la dernière, cette volée du plat du pied, a terminé dans le petit filet à 10 cm de la lunette.

A la mi-temps, c'était donc miraculeux que Nancy revienne aux vestiaires à 0-0. Mais à la reprise, l'OM a rapidement trouvé l'ouverture avec un but 100 % fratrie Ayew : centre d'Andre pour la tête décroisée de Jordan. A l'arrivée, une victoire convaincante et 15 points sur 15 pour Marseille. En face Nancy peut s'inquiéter. Cette équipe n'a aucun intérêt. Avant elle jouait pour ne pas perdre, désormais on a l'impression qu'elle joue pour ne pas… jouer.

Le problème, c'est que ça fait des années que ça dure. Le changement d'entraîneur n'y a rien fait. L'ASNL ne change pas : c'est du duel, du physique, encore un peu de duel et peut-être que sur un malentendu en contre ça marchera. Tous les ans, cette équipe s'en sort en réalisant une petite série de victoires, souvent à l'extérieur. Mais à chaque fois, c'est ric-rac. Et puis c'est bien gentil de vouloir un synthétique. Quand on joue au sol, ça peut être un avantage. Mais quand on pratique le jeu de Nancy…

Plus tôt dans la journée, l'autre Olympique l'a également emporté, confortant ainsi son statut de dauphin de l'OM. Une victoire pas si simple car Ajaccio a été loin d'être ridicule. Malheureusement, Ochoa est allé à la chasse aux papillons sur un corner et laissé Lovren reprendre tranquillement le ballon de la tête pour l'ouverture du score. Menés 1-0, les Corses ont ensuite cruellement manqué d'efficacité.

Traoré : un doublé stratosphérique

Car les occasions d'égaliser, ils les ont eues, notamment Eduardo qui a repris de la tête alors qu'il avait largement le temps de contrôler. Et puis, Lisandro - qu'on n'avait pas vu jusqu'à lors - est sorti de sa boîte pour planter son petit but et sceller le sort du match. Au final, l'expression collective était moins convaincante que celle de l'OM, mais les points eux, sont là : 13 après 5 journées, ça doit largement suffire au bonheur de JMA en ce moment...

Encore un peu plus tôt, le derby breton Rennes-Lorient a donné lieu à un match étrange. Un match qui aurait pu basculer très vite côté rennais sans cette intervention d'Audard, qui a eu la bonne idée de dévier juste ce qu'il fallait le tir de Montaño pour l'envoyer sur le poteau. Après ça, les Merlus ont pris le jeu à leur compte et on a découvert un duo Traoré-Corgnet très intéressant, l'ancien Dijonnais faisant étalage de ses dribbles et de son intelligence de jeu dès son premier match avec le FCL .

Et puis bon, Alain Traoré quoi ! Le Burkinabé a sorti deux buts stratosphériques. Si c'est Messi, Ronaldo ou Rooney qui les marque, ça fait le tour de la planète. La frappe lobée sans contrôle à 30 mètres qui termine sous la barre - alors que Costil était à peine avancé - est une pure merveille. Et que dire de ce coup-franc extérieur pied gauche avec effet sortant qui finit pleine lucarne ? Non, on tient là l'un des plus beaux doublé de ces dernières années.

Mets le dans le train !

Après, il y a les expulsions. La seule que je conteste est celle d'Audard, qui fait tout pour éviter Pitroipa mais qui le heurte avec le haut du corps. C'était vraiment sans aucune intention de faire mal ni d'annihiler la fin de l'action. Les deux autres en revanche… Si Pitroipa est en appui sur sa jambe, Baca la lui casse en deux. Même topo pour Diarra, qui pouvait très bien péter le genou de Traoré avec cette semelle à 50 cm du sol.

J'aime bien Gourcuff et Galtier, mais quand j'entends le second dire que l'expulsion de Brison a "faussé le match", je ne peux pas cautionner ça. Le mec arrive les deux pieds en avant au niveau du genou de Camara et le coupe en deux. Les entraîneurs sont aussi des éducateurs. Il leur faut quoi : que ça se termine à l'hôpital ? Ces tacles méritent un rouge, un rouge vif même, et 4 matchs de suspension. Point barre.

Toujours est-il qu'avec cette victoire à Rennes, Lorient pointe à la 3e place du classement en développant un jeu convaincant. Tout l'inverse d'un Stade Rennais aux abois. Les Rouge et Noir sont relégables et on a vraiment l'impression de l'extérieur, que tout va mal. Il n'y a qu'à voir comment M'Vila se fait siffler. Et dire qu'il y a un an et demi, le club aurait pu le vendre 25 M€ à Arsenal ! Pour un milieu défensif, à ce prix-là tu mets toi-même le joueur dans le train.

Mais le vrai problème à Rennes, il est dans le manque de projet de jeu. Hier soir, les joueurs de devant - Féret et Pitroipa en tête - n'ont pas démérité. Mais on les sent perdus sur le terrain, avec en plus l'apparition d'une certaine lassitude chez certains. Avec un tel début de saison, il pourrait rapidement se passer des choses à Rennes. On va évidemment suivre ça de près…

A mardi pour le grand retour de la Ligue des Champions.


Pierrot