Monaco tient la cadence

Après la victoire tranquille du PSG face à VA, Monaco s'est aligné en allant l'emporter à Bastia.

En fait, il y a trois championnats en un dans cette Ligue 1. Celui pour le titre entre le PSG et Monaco, celui pour le maintien le samedi soir, et puis celui des autres. Ceux qui jouent le vendredi soir et le dimanche, en général. Commençons donc par les deux monstres, qui roulent un train d'enfer et n'ont pas franchement eu à forcer leur talent lors de cette 25e journée.

Le PSG s'est imposé face à une équipe de Valenciennes dépassée par les événements dès le coup d'envoi. Le seul reproche qu'on puisse faire aux Parisiens, c'est d'avoir encore une fois goinfré beaucoup trop d'occasions. Mais ils ont une telle présence devant le but qu'ils ont fini par marquer, qui sur un coup-franc contré, qui sur un but chanceux d'Ibra, qui sur un CSC.

Il faudra être plus concentré face à des adversaires d'un autre niveau. Ce que feront sans doute assez naturellement les Parisiens lorsque le niveau va s'élever dans les semaines à venir. Clairement, les hommes de Laurent Blanc n'ont pas eu à beaucoup se creuser les méninges pour en passer trois aux Nordistes. Et en plus, ça a permis de faire pas mal tourner l'effectif.

Monaco avait plus à craindre de son déplacement en terre hostile à Furiani, a fortiori après avoir joué deux heures mercredi soir à Nice. Il n'en a rien été. Les Bastiais ont raté leur match et sans forcer ni montrer grand chose, les Monégasques se sont imposés très tranquillement grâce à un doublé de James Rodriguez.

Rennes en progrès

Son coup-franc frappé côté ouvert me parait assez évitable pour un gardien expérimenté, ce qui n'est pas le cas de Leca. En revanche, son contre solitaire conclu d'un tir croisé ne doit rien à personne. Le Colombien est le rayon de soleil de cette équipe monégasque, qui continue son bonhomme de chemin un peu planquée - ce qui arrange bien Ranieri.

Et puis hier soir, le paradoxe c'est que Bordeaux, Rennes et Toulouse ont bien joué ! Mais seuls les Hauts-Garonnais ont fait un bon résultat en l'emportant 3-1 à Lorient. Les joueurs de Casanova ont eu beaucoup d'occasions et ont parfaitement utilisé, à la fois leur supériorité numérique après l'expulsion de Traoré et les contres.

Et le Stade Rennais ? Eh bien le Stade Rennais a livré un excellent match. Toivonen, qui a l'air d'être une très bonne pioche, a signé un doublé et Kadir a tapé deux fois la barre. Mais ils se sont fait rejoindre au score à deux reprises par Montpellier. C'est un peu dommage car ce match nul n'arrange pas du tout les affaires bretonnes, mais je note quand même que le jeu rennais est en net progrès.

Même constat pour Bordeaux, qui a eu les meilleures occasions à Reims mais a dû s'incliner sur un but de De Preville, là aussi évitable par un gardien expérimenté. Mais Carrasso, blessé, avait laissé sa place à Olimpa. Avec ce succès, les Champenois occupent une excellente 6e place, même si je les ai déjà vus bien plus séduisants que sur ce match.

Pierrot