Un certain agacement...

J’avais pronostiqué que la liste de Deschamps serait sans surprise. Elle l’a malheureusement été…

Finalement, cette fameuse liste des 23, on pouvait la faire avant même de la découvrir dans le 20 heures de TF1. Si on se penche sur cette sélection d’un point de vue global, on constate que le sélectionneur a pris 8 défenseurs, ce qui ne s’imposait pas aux yeux de beaucoup, à commencer par Wilmots, qui lui a choisi de prendre 8 attaquants. Après, au niveau des joueurs, qu’est-ce qu’on a ? Jallet, plus vraiment titulaire à Lyon, Mathieu qui ne l’est jamais à Barcelone et qui relève de blessure, Mangala qui ne joue à City que lorsque Kompany est pété, Cabaye qui a terminé 14e en Angleterre avec Crystal Palace, Sissoko relégué avec Newcastle…

Donc voilà, c’est la fameuse logique de groupe chère à Deschamps qui l’a emporté. Mais le plus rageant dans tout ça, c’est la liste des huit réservistes. Car il y a presque tous les joueurs que la France avait envie de voir. Je veux bien qu’il n’ait jamais déçu en équipe de France et qu’il soit bon de la tête, mais comment peut-on préférer Giroud à Lacazette et Gameiro, auteurs tous deux de fin de saisons tonitruantes. C’est un vrai déni de justice. 

Huit réservistes plus sexy

Alors évidemment qu’une liste de 23 pour un grand tournoi, ce ne sont pas les Trophées UNFP. On n’est pas là pour récompenser les meilleurs joueurs et la logique de groupe a son importance. Mais dans une logique de groupe, la forme du moment doit prévaloir. Or, dans cette liste, la forme du moment n’a bénéficié à aucun des joueurs qui ont flambé ces derniers mois. Avec pour meilleur symbole Hatem Ben Arfa. 

Il faut vraiment qu’on soit balaise en France pour se priver d’un talent aussi original, d’un pur créateur, d’un mec qui aurait été bien utile pour faire reculer les bus qui vont se garer devant les buts des adversaires des Bleus au premier tout de cet Euro. C’est une profonde déception pour moi qu’Hatem ne soit que réserviste. Ce n’est pas juste. Mais en même temps, ce n’est pas une surprise. Deschamps ne l’a jamais considéré comme une option sérieuse. Il en a fait un gadget au moment des matchs de novembre mais dans son esprit, le Niçois n’a jamais dépassé ce stade.

Deschamps a fait ses choix et il a suffisamment gagné pour qu’on lui accorde un certain crédit. Mais à titre personnel, cette liste ne me plaît pas du tout. D’autant qu’encore une fois, la liste des 8 réservistes est beaucoup plus sexy que celle des 23 titulaires.

Pierrot