Arménie-France : les notes des Bleus

Les grands gagnants de ce succès net et sans bavure en Arménie ? Gignac, Rémy, Griezmann et Mandanda. En revanche, Jallet, SIssoko et Payet ont du souci à se faire...

MANDANDA (7) : Il a eu plus de travail que contre le Portugal - ce qui n’est d’ailleurs pas tout à fait normal. Et ce qu’il a eu à faire, il l’a très bien fait. Parade en début de match, sortie courageuse dans les pieds d’un attaquant arménien, ballon difficile bloqué en deux temps et bonne relance au pied : il avait envie de retrouver ce maillot et il lui a fait honneur. On sait qu’on peut compter sur lui, ce n’est pas le scoop de l’année. 

JALLET (4) : On aurait dit un débutant alors qu’on pouvait penser qu’un mec avec de l’expérience et une vraie maîtrise du poste s’en sortirait bien. Il n’en a rien été. Des contrôles approximatifs, des dribbles inutiles, beaucoup de ballons perdus et privé d’idée lorsqu’il l’avait, le Lyonnais n’était pas non plus en place défensivement. Une grosse déception. 

VARANE (6) : Dans un contexte plus facile que face au Portugal, il a géré son match et n’a pas été énormément mis à contribution, même s’il a souvent été obligé de (bien) couvrir son axe droit. 

MATHIEU (6) : Pas grand chose à dire sur le plan défensif. En revanche, il a fait preuve de beaucoup d’aisance dans le jeu et notamment dans la relance. Témoin ce long ballon en début de match qui amène le but de Rémy.

DIGNE (5) : Il est lentement monté en puissance au fil du match, mais j’attends vraiment plus de lui. Et notamment plus de tranchant dans ses interventions. Je le trouve trop gentillet. Un peu comme avec le PSG, on peut lui reprocher ce manque de tonicité, d’autorité, tant sur le plan défensif que dans ses prises de balle offensives. 

SCHNEIDERLIN (5) : Pas grand chose à lui reprocher. Son jeu de passes est très propre (en même temps, vu le peu de risques qu’il prend avec, manquerait plus qu’il le perde…). Mais pour un gars qui brille en Premier League, j’aimerais voir plus d’impact. Il est souvent très près de sa défense centrale… Pour la faire courte, je dirais que je ne le trouve pas d’une utilité folle.

MATUIDI (5) : Une première période pendant laquelle il s’est retrouvé obligé de compenser les approximations autour de lui. Pour le reste, on ne l’a pas vu faire quoi que ce soit de bien transcendant avec la balle.

PAYET (5) : Dans la gestion du jeu en général, il a plutôt bien fait tourner le ballon. En revanche, dans le dernier geste, la passe décisive ou la frappe, c’est-à-dire là où on l’attend, on ne l’a pas vu. Par excès de précipitation ou de désinvolture, au choix. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas sur ce match que le Marseillais a marqué des points.

SISSOKO (4) : Un mauvais match, qu’il a entamé en donnant des coups et en récoltant en carton tout à fait justifié. Son entente avec Jallet n’a pas sauté aux yeux et son apport offensif a été plutôt décevant. On l’a déjà vu faire bien mieux que ça. 

REMY (6) : Compte tenu du temps de jeu famélique qu’il a et qu’il va continuer d’avoir à Chelsea - je comprends assez mal ce choix de carrière mais c’est un autre sujet - il est évident qu’il doit montrer quelque chose à chacune de ses apparitions sous la tunique au coq. Il a marqué face à l’Espagne, il score à nouveau en Arménie, avec en plus une jolie frappe sur le poteau… Il montre que même avec un temps de jeu très limité il est capable d’apporter à cette équipe.

GIGNAC (7,5) : Un attaquant se juge à son bilan. Le sien fait état d’un but - le premier depuis 5 ans sous le maillot bleu - et de deux passes décisives. Deux très jolies passes décisives d’ailleurs. On peut se demander si la première pour Rémy est volontaire, mais la seconde pour Griezmann est absolument magnifique. On l’a vu avec la même envie, la même activité et le même enthousiasme que sous le maillot olympien. Voilà, lui a su saisir sa chance et s’il continue comme ça, il est évident qu’on va vite le revoir. 

 

Remplaçants

Pogba (7), a mis un petite dizaine de minutes à se mettre en jambes. Après, il a montré pourquoi il est au-dessus du lot. Il prend parfois trop de risques, on est d’accord. Mais il en prend, lui. Il tente des trucs compliqués, à l’image de son raid qui provoque le pénalty. Le genre d’action qui ne trompe pas. Griezmann a marqué des points lui aussi avec ce très joli but empreint de sang-froid. Toujours intelligent dans ses déplacements, toujours bien placé… Allez, si je lui dois reprocher quelque chose, c’est un petit manque d’agressivité dans son jeu. Qu’il ajoute ça à sa palette et il deviendra un sacré client. Cabella, sans grande réussite offensive mais très actif, Valbuena, qui a montré qu’il avait des jambes, et Benzema en toute fin de match sont également entrés en jeu.