Ça se décante (presque) partout

Mis légèrement sous pression par les Parisiens - vainqueurs de Bastia - les Monégasques l'ont emporté sans trembler à Nancy, se rapprochant ainsi un peu plus du titre. Au vu de ces deux matchs et des points pris par Caen et Lorient, Corses et Lorrains voguent clairement vers la Ligue 2.

Je dis que ça se décante presque partout en Ligue 1 car concernant les places européennes, la lutte fait toujours rage. Alors évidemment, Marseille, Bordeaux et Saint-Etienne polémiquent sur le match gagné sur tapis vert par Lyon face à Bastia. Mais vu ce qu'il s'est passé à Furiani, je ne vois pas comment il aurait pu en être autrement. Je pense que si ces trois clubs avaient vu leurs joueurs se faire frapper sur la pelouse, ils trouveraient tout à fait normal de prendre les trois points de cette manière. Alors effectivement, on peut dire que ça fausse la fin du championnat mais malheureusement, je ne vois pas quelle autre décision la Ligue aurait pu prendre. À part peut-être retirer trois points à Bastia et faire rejouer le match. Mais au vu du calendrier de Lyon, encore en course en Ligue Europa, ça paraissait trop compliqué.  

En attendant, Stéphanois et Girondins avaient l'occasion de faire un coup en ouverture de la 36ème journée mais ils se sont finalement quittés sur un match nul. Une rencontre absolument épouvantable en première période et excellente en seconde. J'ai rarement vu les Verts jouer avec autant de détermination offensive. Malheureusement, ce match a encore été marqué par l'arbitrage de M.Schneider. Je vais lui donner un petit moyen mnémotechnique pour arbitrer sur un penalty : siffler le contraire de ce qu'il pense. Toutes les semaines, il se goure. Vendredi, il a sifflé pour Bordeaux alors que le tacle de Maïga sur Lewczuk était correct et il a refusé un péno évident aux Stéphanois. Toujours est-il que ce match nul n'arrange guère les deux équipes et devrait donner une belle motivation supplémentaire à l'OM contre Nice demain soir sur Canal. 

Monaco, ça sent plus que bon

Cet après-midi, le PSG a dominé sans histoire une très faible équipe de Bastia. Enfin, je dis sans histoire mais il y en a quand même une : le but de Verratti. Là encore, c'est une triple connerie arbitrale. Déjà, il y a penalty de El Kaoutari sur Matuidi. Ensuite, Leca va clairement prendre des nouvelles du Parisien resté au sol et Verratti en profite pour tirer. Enfin, Draxler, sur la trajectoire du ballon, est hors-jeu de position. Ce but n'était évidemment pas valable et le manque de fair-play de Verratti est assez consternant. Mais il y a pas mal de choses consternantes avec ce garçon depuis un petit moment, notamment avec son inimitable agent. Le reste a été une promenade de santé pour les Parisiens, face à une équipe corse trop faible. 

Trop faible, c'est également le cas de Nancy. Il fallait être complètement dingue pour penser que les Lorrains allaient pouvoir accrocher Monaco même s'ils se sont plutôt bien battus. Le problème, c'est qu'ils sont incapables de marquer un but donc... Comme d'habitude, Monaco a marqué très vite. D'abord sur un CSC de Badila après un centre de Germain. Ensuite, Bernardo Silva a doublé la mise sur un service magnifique de Lemar, également auteur du troisième but après une passe décisive de Mbappé. Cette victoire rapproche encore un peu plus Monaco du titre. Je pense qu'il n'y a plus de suspense. 

Metz maintenu, Caen respire

Et du suspense, il y en a également de moins en moins en bas de tableau. Après sa grosse défaite à Guingamp, Dijon se retrouve barragiste, à deux points de Lorient qui a pris un point contre Angers. De son côté, Metz a obtenu un maintien très mérité par rapport à la qualité de certains de ses matchs. Même s'ils ont souvent pris des branlées, les Messins ont aussi réussi à prendre 42 points, ce qui est très bien dans ce championnat. Caen, incapable de gagner un match à domicile, a été s'imposer contre une équipe de Toulouse absente des débats depuis trop de semaines. Là aussi, c'est une très belle opération pour le maintien. Je pense qu'avec Bastia 20ème, Nancy 19ème et Dijon 18ème, on tient le tiercé de queue de peloton. 

Pierrot