Comme une vieille rengaine

L'OM a essayé, l'OM a pas mal joué. Mais l'OM s'est incliné. A l'ancienne...

C'était écrit d'avance. En imaginant ce que pourrait être le scénario de cet OM-Arsenal, on aurait pu décrire l'exact déroulé du match d'hier soir. On pouvait penser que les Marseillais allaient démarrer fort et verrouiller le truc en première période. Ils l'ont fait, et plutôt bien d'ailleurs, avec notamment un duo Imbula-Ayew qui a bien bossé et s'est souvent projeté vers l'avant. En face, Arsenal était franchement décevant.

Mais comme l'a fait remarquer Arsène Wenger - qui avait vu le match face à Monaco lui aussi - au micro d'Olivier Tallaron après la rencontre, l'OM a baissé de pied sur le plan physique après le repos. Une faille que les Gunners ont parfaitement su exploiter. Alors c'est vrai, j'ai loué le match de Morel à la mi-temps, donc évidemment, a posteriori j'ai l'air un peu con vu sa boulette. Maintenant, ça m'énerve qu'on tape sans arrêt sur Morel. Il me semble que la saison dernière, l'OM a fini second du championnat. Et qui était titulaire indiscutable à gauche ?

L'ancien Lorientais a fait une bonne première mi-temps. Il a bien contenu Walcott et les deux bons ballons que reçoit Gignac, c'est de lui qu'ils viennent. Après, comme on en parlait avec Marcel Desailly sur le plateau, il fait une erreur qui amène le premier but anglais, mais le ballon est compliqué. Il ne peut pas le sortir vers l'axe, le mettre en corner aussi près du but, c'est risqué… Résultat, il essaie de la prolonger vers la touche mais la négocie mal et offre un caviar à Walcott.

Très correct ne suffit pas

Derrière, il y a ce but de Ramsey, un joueur qui monte en puissance dans l'équipe londonienne. Il a longtemps été très actif mais peu décisif. Cette saison, il semble avoir franchi un cap et c'est lui qui inscrit le second but d'Arsenal après une percée dans l'axe. Après ça, c'était plié. Le pénalty généreusement accordé et transformé avec aplomb par Jordan Ayew dans les arrêts de jeu ne changera rien.

On le sait depuis le tirage au sort : ce groupe est très dur. Sans doute trop dur pour l'OM. Je ne suis pas certain en plus, que la défaite de Dortmund soit la meilleure des nouvelles pour les Phocéens avant le match au Signal Iduna Park dans 15 jours, qui s'annonce plus que compliqué. Pour résumer, on dira que la prestation marseillaise était très correcte hier soir. Et c'est peut-être ça le plus terrible et le plus inquiétant : "très correct" contre une équipe d'Arsenal pourtant très moyenne, ça ne suffit pas.   

J'ai bien peur que ce groupe de Ligue des Champions ressemble à une impasse pour les Olympiens. A eux de nous offrir le plus possible de bonnes surprises. Mais ça ne restera que des surprises, à mon avis…


Pierrot