France-Jamaïque : analyse et notes

Huit buts et une mainmise totale sur le match. Certains s'en réjouiront peut-être, perso je pense qu'il n'y a rien à retenir de ce match amical face à la Jamaïque. Si ce n'est l'état d'esprit.

Au risque de passer pour le pisse-froid de service - ce ne sera ni la première ni la dernière fois -, la première chose que j'ai envie d'écrire après la victoire des Bleus devant la Jamaïque, c'est qu'à part faire le "plein de confiance" - expression qu'on va entendre à tour de bras dans les heures qui viennent -, je ne vois pas l'intérêt de jouer contre une équipe qui n'a même pas le niveau du National. D'autant plus que cette équipe jamaïcaine était à bout de forces avec ce troisième match amical consécutif.

Mis à part la superbe ambiance du stade Pierre-Mauroy et les huit jolis buts inscrits par les Bleus, il est impossible de tirer la moindre conclusion de ce match, même sur l'association Giroud-Benzema. Avec un but et une passe décisive pour le Gunner et deux buts agrémentés de trois passes décisives pour le Madrilène, elle s'est montrée très prolifique. Mais il faut voir la faiblesse abyssale de la défense des Reggae Boyz. Le premier but de Benzema en est le parfait symbole : comment peut-on laisser un attaquant de ce niveau avancer de 10 mètres, entrer dans la surface et frapper sans opposition ?

Après, la seule chose qu'on puisse certifier après ce troisième match de préparation, c'est que la joie de vivre que montre cette équipe, on sent qu'elle n'est pas feinte. C'est ce qui m'a le plus frappé hier soir. On a vraiment l'impression que les mecs ne font pas semblant d'être potes, que l'ambiance est bonne et que l'envie est là. Ceux qui ont eu du temps de jeu, comme Sissoko ou Griezmann, ont joué sans arrière-pensée. D'ailleurs, le Magpie a fini avec des crampes. Plus que ce score fleuve, le deuxième plus important de l'histoire de l'EdF, c'est ça que j'ai envie de retenir.

Maintenant, je ne suis pas sûr que les Bleus auront moins le ballon dimanche prochain face au Honduras. En revanche, je suis certain qu'ils trouveront en face une équipe beaucoup plus tonique et déterminée. Au final, le bilan de ces trois matchs de préparation est satisfaisant, compte tenu du fait que les Bleus ont eu leur lot de malheurs avec les forfaits de Grenier et Ribéry. Ils vont pouvoir s'envoler sereinement et avec le sourire pour le Brésil.

Evidemment, compte tenu de la faiblesse de l'adversaire, je vous livre des notes sèches.


Lloris (6)

Debuchy (5) / Sagna (5)

Varane (5)

Sakho (5)

Evra (5)

Cabaye (6)

Sissoko (6)

Matuidi (8)

Valbuena (6)

Benzema (8)

Giroud (7)

 

Pierrot