France-Paraguay : les notes des Bleus

Pour moi, Giroud, Valbuena et Sakho sont les trois meilleurs Bleus de ce match amical contre le Paraguay. Mais j'imagine que vous n'allez pas forcément être d'accord...

LLORIS (5) : Il sort un arrêt peu orthodoxe sur une frappe déviée de la main par Matuidi et un autre plus classique sur un coup-franc plein axe de Samudio. Sur le but paraguayen, compte tenu de la vitesse de la pelouse détrempée et du fait qu'un gardien ne peut pas intervenir sur ce genre de coup-franc, c'était compliqué pour lui de la sortir. Au final, on n'a pas grand chose à ajouter à son dossier après ce match.

SAGNA (5) : C'est dommage qu'il soit responsable sur le but encaissé - c'est lui qui lâche le marquage - car pour le reste, il s'est montré intelligent et efficace sur le plan défensif même s'il n'a pas été particulièrement agressé par son ailier. Offensivement, c'était peut-être un poil mieux que d'habitude, mais enfin, rien d'extraordinaire non plus.

KOSCIELNY (5) : A son crédit, une bonne intervention défensive et une passe en retrait décisive pour Griezmann. Après, la domination de l'équipe de France était telle qu'il aurait pu jouer plus haut et servir de première rampe de lancement. Il ne l'a pas fait.

SAKHO (6) : Un tacle parfait dans les pieds de Santa Cruz et une présence au duel toujours impressionnante. Le défenseur français le plus mordant. Remplacé après la pause par MANGALA (6), que je trouve enthousiaste et énergique à chaque fois que je le vois.

EVRA (5) : Une première période plus que médiocre, pendant laquelle il perd le ballon qui mène à l'intervention de Sakho sur Santa Cruz. Et puis il gêne Giroud au moment où le Gunner allait ajuster sa tête à la réception d'un coup-franc. Mieux en seconde mi-temps, avec un gros apport offensif au moment de la forte domination de l'EdF.

CABAYE (4,5) : Mièvre. Il ne touche pas beaucoup la balle et quand il l'a, il n'en fait pas grand chose… Depuis qu'il est à Paris, il a perdu le rythme, c'est une évidence. Il faudra voir s'il sera mieux dans deux semaines, au moment important. Remplacé par MAVUBA (5), qui a nettoyé quelques ballons mais s'est montré totalement inoffensif au niveau… offensif. Il apporte du calme mais quand les Bleus doivent faire le jeu et marquer, il ne sert à rien.

POGBA (5) : Sa prestation vaut sans doute un peu plus, mais je le sous-note car j'attends plus d'un joueur de cette classe. Avec ses prises de balle, ses dribbles courts et ses petites feintes, ses orientations de jeu, il devrait être le patron technique de cette équipe. Or, il ne joue que par intermittence. Et puis il s'est retrouvé dans deux ou trois mauvais coups après le repos et va devoir apprendre à se maîtriser parce qu'en Coupe du Monde, il ne termine pas le match.

MATUIDI (5) : D'ordinaire, il a déjà une course de funambule, mais avec une pelouse aussi glissante, on frôle Holiday on Ice. Quelques bonnes incursions côté gauche, mais on sent que le Parisien a encore besoin de souffler afin de retrouver son potentiel physique.

VALBUENA (6) : Une première période plus que moyenne, loin de sa prestation face à la Norvège. En revanche, ses 27 minutes en seconde mi-temps étaient d'excellente facture. De bonnes passes, du travail défensif et de très bons centres, notamment pour Giroud avec qui il semble parfaitement s'entendre.

REMY (5) : De bonnes choses en début de rencontre, avant de s'éteindre par la suite. Sur certaines actions, c'est à se demander s'il a confiance dans sa pointe de vitesse parce qu'on a parfois l'impression qu'il pourrait y aller tout droit et il se complique un peu la vie. Mais le potentiel est là.

GIROUD (7) : LA grosse satisfaction du match, pour moi. Ses déviations de la tête font merveille et il a vraiment été le plus dangereux. Il a pesé sur la défense et a même été bon dans le jeu. Sa prestation aurait mérité d'être récompensée par un but. Ce sera pour plus tard…


Remplaçants :

Grenier : Je l'ai trouvé très précis dans ses transmissions vers l'avant, une qualité précieuse et qui manque d'ailleurs un peu à cette équipe de France.
Griezmann : Il a ouvert son compteur en sélection avec une jolie petite frappe enroulée du pied droit. Moins en vue dans le jeu que face à la Norvège, mais avec ce genre de production, il est parfaitement dans son rôle.
Sissoko : Du bon et du moins bon. Quelques bonnes perforations sur le flanc droit mais pas assez de présence globale dans le jeu.