La débâcle de Monaco

Après une première mi-temps honteuse et une deuxième complètement insignifiante face à Leipzig, le demi-finaliste de la dernière édition de la Ligue des Champions est officiellement éliminé de toutes les compétitions européennes.

Au vu de leur épouvantable match nul à Amiens, on pouvait penser que les Monégasques avaient fait des choix afin de préparer au mieux les réceptions de Leipzig et du PSG. Mais finalement non, ce soir, l'ASM a confirmé sa très mauvaise sortie contre le club picard face à une opposition d'une toute autre qualité. Pour qualifier la première période des Rouge et Blanc, j'hésite entre "épouvantable" et "scandaleuse". Défensivement, ils se sont noyés puisque sur les quatre buts, il y en a deux pour Jemerson et un pour Glik. Quant à Jorge, il a fait une partie effroyable, comme souvent depuis le début de la saison.

Dans sa composition de départ, Jardim s'est complètement trompé. Il a voulu aligner une équipe relativement prudente puisqu'il a positionné Moutinho en position de meneur de jeu. Alors autant l'international portugais peut parfois être utile au mitard, autant dès qu'on lui demande un minimum de création et d'accélération, il est inexistant. C'est d'ailleurs le cas depuis qu'il est à Monaco. Si les dirigeants n'ont jamais réussi à s'en débarrasser, c'est qu'il y a bien une raison : personne n'en veut.

Dans le deuxième acte, on n'a rien vu. Les Monégasques n'ont eu aucune réaction, aucune volonté de gagner. C'est assez incroyable parce que ce soir, le demi-finaliste de la saison dernière se retrouve éliminé de toutes les compétitions européennes avant même le dernier match. Ils n'auront même pas le droit à une séance de rattrapage en Europa League. Et encore une fois, je maintiens que l'ASM est tombée dans un groupe largement à sa portée cette saison, peu importe les départs de l'été. Seulement il y a trop de joueurs qui déçoivent, notamment les recrues. Jovetic ne joue jamais, Tielemans est très décevant et Baldé c'est encore pire. Il n'y a que Rony Lopes qui sort un peu du lot. Et du coup, je me demande bien pourquoi il a joué à gauche 90% de la rencontre alors qu'il est plus à l'aise à droite...

Voilà, tout le monde a eu tout faux de A à Z. C'est la troisième défaite en trois matchs à domicile en Ligue des Champions cette saison. C'est difficilement admissible pour une équipe de ce niveau. Pour moi, encore une fois, l'excuse d'avoir vendu beaucoup de bons joueurs ne tient plus parce que vraiment, il y avait moyen de faire autre chose avec l'outil dont disposait Jardim ce soir. Mais encore aurait-il fallu le vouloir et le démontrer sur le terrain. 

Pierrot