La Ligue 1, c'est bien

Voilà, c’est fini. Cette épatante saison de Ligue 1 2016-2017 a refermé ses portes hier soir. Bilan : Monaco est un magnifique champion, Marseille jouera la Ligue Europa, Caen est sauvé, Lorient barragiste et Bastia comme Nancy sont relégués. Vivement la saison prochaine…

Avant cette dernière journée, le suspense pour la 5e place était quasi inexistant dans la mesure où on pouvait se douter que Bordeaux aurait un match plus difficile que Marseille. Dans les faits, l’OM a dû piocher plus que prévu pour l’emporter 1-0 contre Bastia grâce au 20e but de la saison de Bafé Gomis, inscrit de la tête sur un super centre de Maxime Lopez. Un tout petit match des Olympiens mais qui leur permet de ne pas devoir compter sur le PSG pour assurer leur ticket européen et qui a scellé le sort de Bastia, qui jouera donc en Ligue 2.

Tout comme Nancy, vainqueur pour rien d’une équipe de Saint-Etienne qui a décidément bien mal rendu hommage à son coach sur le départ. En prendre cinq face à Paris, faire un non-match absolu à Monaco et en reprendre trois à Nancy, le tout en une semaine, c’est limite foutage de gueule. De son côté, Lorient se retrouve barragiste. Les Merlus, visiblement très tendus par l’enjeu, ont longtemps été en difficulté contre Bordeaux. Mais ils ont réussi à égaliser grâce à une demi-volée de Le Goff et ont longtemps cru que ce nul suffirait à leur bonheur. 

Sauf que Rodelin a égalisé à la 91e minute au Parc, dans un match où il y a beaucoup à dire sur l’attitude du PSG, qui a visiblement pris cette ultime rencontre par-dessus la jambe. Alors OK, Paris n’avait plus rien à jouer, si ce n’est finir à six points de Monaco - ça fait -8 au final, ce qui n’est pas glorieux -, OK Paris a une finale de Coupe à préparer… Mais quand tu es le PSG et que tu reçois Caen, tu mets un minimum d’implication dans le match. Quand tu vois que dans les dix dernières minutes, Trapp repousse un péno de Rodelin, Féret marque un but injustement refusé pour un hors-jeu imaginaire et Rodelin égalise, je trouve ça pas normal et totalement irrespectueux pour le championnat.

Même avec cinq joueurs en moins, Monaco l’a emporté à Rennes au terme d’un match spectaculaire. Cette équipe monégasque aura régalé jusqu’au bout. Autre rencontre débridée, Lyon-Nice. Un joli match amical à six buts, ponctué des 27e et 28e réalisations de Lacazette cette saison, les 99e et 100e buts de sa carrière en Ligue 1. L’attaquant lyonnais, grand buteur trop sous-coté à mon sens, a réussi ses adieux à son club formateur. Pour l’OL en revanche, cette saison de tous les paradoxes se termine sur un échec. Terminer 4e avec le budget de ce club est anormal, même si Lyon a dans le même temps battu son record de buts en L1. 

Ce n’est d’ailleurs pas le moindre des paradoxes de cette saison étonnante, avec un champion à 95 points, un second à 87 et un troisième à 78, mais aussi un 17e qui se sauve avec 37 points. Au global, cela a été une saison très sympa à suivre. On espère maintenant que la prochaine le sera encore plus. Un OM renforcé, un LOSC à la sauce Bielsa, Nice qui va essayer de se maintenir à ce niveau et Bordeaux de progresser encore, plus Lyon, Paris et Monaco : les ingrédients sont là pour avoir une très belle Ligue 1 l’année prochaine.

Pierrot