Le bal des outsiders

Et si Lille et Montpellier nous faisaient le coup de la remontée fantastique ? Et si les Verts accrochaient la Ligue des Champions ? Pas si mal, cette soirée de Ligue 1...

Décevante en championnat et désastreuse en Ligue des Champions. Voilà comment on peut résumer la première partie de saison du LOSC. Au point qu'il y a un mois, il n'y avait que deux solutions pour la formation nordiste : faire une croix sur la saison, ou réaliser une série de victoires. Les joueurs de Rudi Garcia ont choisi la deuxième option. Car cette série, ils sont en train de la faire, avec une 3e victoire consécutive obtenue sur le terrain d'Ajaccio, qui n'avait pas perdu en Ligue 1 depuis l'arrivée d'Emon.

Lille a marqué 8 buts en 3 matchs, avec un joueur en feu depuis un mois : Dimitri Payet. A douze matchs du terme, le Réunionnais vient de signer une rareté dans le foot : un double double. Avec 10 buts et 10 passes décisives au compteur, Payet est incontestablement le meilleur joueur de Ligue 1 en 2013 et son doublé sur la pelouse ajaccienne a été déterminant dans la victoire lilloise. Mais il n'est pas seul.

La défense est beaucoup plus rigoureuse, Marvin Martin revient à un bon niveau, bref beaucoup de choses vont mieux du côté de Lille. D'ailleurs, si l'équipe est portée par Payet, Payet est également mis en confiance par les progrès de l'équipe. Attention à Lille, parce qu'en regardant le classement on s'aperçoit que le LOSC n'est qu'à 6 points de la 3e place et pourrait bien nous faire une fin de saison en boulet de canon et déjouer les pronostics.

Maintenant, il y a du monde devant eux et tous ont gagné. Tous sauf Rennes, qui s'est fait accrocher par une équipe de Sochaux aussi séduisante que face au PSG dimanche dernier, et ce n'était pourtant pas évident. Sochaux a su le faire, avec la même qualité de jeu et en marquant deux buts magnifiques, l'un collectif par Sio et l'autre sur un exploit individuel de Corchia. Mais aussi avec les mêmes défauts : trop de laxisme sur coups de pied arrêtés et dans les situations confuses dans leur surface.

Le fameux "clâââsico"

Comme souvent, le match de 17h le samedi était très plaisant, avec de nombreux buts. De toute façon depuis le début de la saison, on a beaucoup plus de chance avec le match du samedi qu'avec celui du dimanche soir… Plus haut dans le classement, dès vendredi Nice avait gagné face à des Rémois aux abonnés absents dans un match sans grand intérêt.

Et Montpellier ? Eh bien le champion en titre poursuit son retour vers les sommets après sa victoire à Evian, obtenue sur le tard certes, mais assez méritée dans l'ensemble. On a senti une équipe avec plus de caractère que ces dernières semaines et les Héraultais pourraient eux aussi être des prétendants sérieux à l'Europe. Et puis il y a Saint-Etienne, qui continue sa superbe année 2013, avec une victoire très nette à Picot qui enterre probablement Nancy de façon définitive.

Une victoire construite notamment grâce à un doublé d'Aubameyang, qui en est quand même à 6 buts en 7 matchs depuis la reprise. Pour un mec qui n'est soit disant pas en confiance, ce n'est pas dégueu. A part ça, Valenciennes a sans doute été floué de 2 pénalties contre Toulouse, et finalement le match le plus sympa à regarder hier soir était sans contestation possible Troyes-Bastia. Un 0-0 pourtant…

Mais il y a des 0-0 tout moisis et il y a des 0-0 qui ne sont des 0-0 que parce que les gardiens ont été exceptionnels (vous suivez ?). Au Stade de l'Aube, il y avait "le vieux" et  "le jeune". Landreau a fait des arrêts absolument sensationnels, et Thuram qui est pour moi le gardien le plus prometteur de la jeune génération, a également sorti le grand jeu. C'est uniquement à cause d'eux que ce match spectaculaire s'est terminé sans but.

Voilà, demain on verra si Lyon a bien digéré sa déception européenne face à Lorient. Et puis, et puis… en soirée il y aura donc ce fameux "clâââsico" dont on va vous parler en long, en large, en travers, et en "Beckhamionale" (sourire déjà las)…

Pierrot