Les Verts démolissent Lyon

Dans un stade Geoffroy-Guichard bouillant, les Verts ont comblé leurs supporters en l'emportant avec la manière contre des Lyonnais qui ont perdu leurs nerfs en fin de rencontre. Dans la deuxième moitié de tableau, Nancy a réalisé une bonne opération comptable, au contraire d'Angers qui se rapproche de la zone rouge.

Ce dimanche a commencé avec la nette victoire de Toulouse contre Angers. Grâce aux arrivées de Corentin Jean et Andy Delort, Pascal Dupraz dispose désormais d'un matériel offensif plus imposant. Il a profité du match contre les Angevins pour aligner ses deux recrues, en compagnie de Braithwaite et Trejo. Des changements visibles, Toulouse ayant eu beaucoup plus de poids offensif dans cette rencontre que ces dernières semaines. Après des débuts un petit peu compliqués, l'ancien attaquant de Caen a marqué un très joli but de finisseur pour ouvrir le score. Derrière, Braithwaite a transformé un penalty puis Trejo et Toivonen ont alourdi la marque. En face, cette équipe d'Angers s'est montrée particulièrement inquiétante. J'ai souvent souligné le manque de réussite du SCO cette saison mais là, les Angevins ont été en dessous de tout. S'ils renouvellent ce genre de prestations dans les semaines à venir, ils auront du souci à se faire pour le maintien. 

Le maintien, il en était également question à la Beaujoire, entre Nantes et Nancy. Les Lorrains ont très bien su exploiter les erreurs défensives des Canaris, notamment celle de Djidji sur le premier but de Dia. Des locaux qui n'ont pas eu plus de réussite sur le deuxième but, une volée avec rebond de Cetout. On a retrouvé le Nantes de Girard ou de Der Zakarian, incapable de marquer un but malgré les opportunités. Le club a fait un petit mercato mais devant, pas sûr que ce soit suffisant. Avec cette équipe, ça paraît impossible de marquer des buts. 

L'erreur de casting de Genesio

En fin de soirée, on a eu droit à un derby qui a vite tourné en faveur des Verts. Auteurs d'une grosse entame de match au niveau du pressing, ils ont totalement étouffé une défense lyonnaise complètement à la ramasse, notamment sa charnière centrale. Mammana est coupable sur les deux buts et Yanga-Mbiwa dérange plus qu'il n'arrange... Les Stéphanois, qui ne marquent quasiment jamais en première mi-temps et font souvent des matchs très ternes à Geoffroy-Guichard, devraient disputer des derbys toutes les semaines. Les Verts ont été beaucoup plus séduisants, à l'image d'un Monnet-Paquet éblouissant. Ils doivent se servir de ce match pour comprendre qu'ils peuvent attaquer bien plus qu'à l'accoutumée. Ils ne sont pas plus idiots que les autres. 

Mais que dire de la prestation de Lyon ? On a évoqué la défense mais c'était également faible au milieu et nul devant. Concernant Memphis Depay, je vais peut-être attendre un peu avant de le massacrer parce qu'il vient d'arriver. Il n'a quasiment pas joué avec Manchester donc il est hors de forme, c'est logique même si j'ai trouvé son placement et ses choix très discutables. Mais surtout, la bonne question, c'est pourquoi Genesio n'a pas débuté avec Valbuena ? C'est impensable, incompréhensible. Frustrés, les Lyonnais ont même terminé la rencontre à neuf. Et autant l'expulsion de Ghezzal est un petit peu sévère au vu de son geste d'humeur, autant le tacle de Tolisso sur Lemoine est inadmissible. Quand ça ne va pas dans leur sens, les Lyonnais perdent souvent leurs nerfs.

En tout cas, après la défaite à Marseille en Coupe, Lyon vient de vivre une semaine terrible. Les Rhodaniens ont quasiment abandonné toute chance de terminer sur le podium alors que Genesio osait encore évoquer le titre il y a quelques jours. Depuis qu'il en a parlé, ses joueurs ont perdu deux fois en championnat. Maintenant, ils voient la meute revenir derrière. Attention, Lyon file un très mauvais coton.

Pierrot