Lille prend le pouvoir, l'OM se place

Première défaite de la saison pour Bordeaux, but à la première minute pour l'OM et première place pour Lille. C'était un dimanche de "premières"...

Lille est donc leader du championnat après 5 journées. A cette époque de la saison, c’est évidemment anecdotique, mais je n’y vois pas un signe de très bonne santé pour notre football. Surtout après voir vu le match des Nordistes. Leur première mi-temps a été indigne d’une équipe qui joue la première moitié du classement. Malheureusement pour les Nantais, personne dans cette équipe ne semble capable de marquer. 

Avec un seul attaquant de niveau acceptable, le FCNA serait rentré aux vestiaires avec au minimum un but d’avance, la plus grosse occasion étant pour Veretout qui a trouvé le poteau sur une très jolie frappe. Les Lillois étaient alors totalement à la rue. Et puis, avec le probable coup de gueule de Girard a la mi-temps, on a vu un autre visage du LOSC dès la reprise. 

Moins d’une minute après le début du second acte, Lille a ouvert le score grâce à une tête d’Origi, le jeune et prometteur attaquant belge servant lui-même le tout aussi jeune et tout aussi prometteur Rony Lopes pour le second but. On entend un peu partout que ce joueur prêté par Manchester City est le plus doué du club, qu’il va révolutionner l’équipe… OK, mais alors pourquoi ne joue-t-il pas d’entrée ?

Peut-être parce que l’entraîneur lillois a préféré tenter de relancer pour la 512e fois Marvin Martin. Peine perdue. On ne reconnaît plus le meneur de jeu si brillant qui faisait le bonheur de Sochaux et de l’équipe de France. Toujours est-il que Lille est donc leader du championnat et que son dauphin n’est autre que l’Olympique de Marseille. 

 

Peut-être que cette fois, ça va calmer l’Argentin…

Les Phocéens l’ont emporté très aisément face à une équipe d’ETG qui, après avoir frôlé la relégation deux ans de suite, semble encore une fois mal embarquée cette saison. Cette équipe encaisse beaucoup trop de buts - sauf contre le PSG, bizarrement - alors quand en plus elle prend le premier après 17 secondes de jeu, ça devient très compliqué. Les Marseillais n’étaient pourtant pas bien tranchants durant cette première période. Mais ils ont eu la réussite de doubler la mise sur un tir dévié d’Imbula.

Après le repos en revanche, l’avantage du score aidant, on a vu une équipe marseillaise beaucoup plus séduisante et très intéressante au niveau du pressing. Voilà une équipe qui défend et attaque en nombre. Dans les deux cas, cela s’avère payant. Thauvin, servi par Payet, a ainsi été récompensé d’un joli but. En fin de match, Bielsa a retenté sa formule à trois défenseurs. Conséquence immédiate : deux occasions nettes pour Nsikulu, dont une au fond. 

Peut-être que cette fois, ça va calmer l’Argentin sur la défense à trois. Visiblement, le 4-2-3-1 semble être la formule la plus efficace et la plus adaptée à cette équipe, à condition que tout le monde fasse les efforts dans la rigueur et dans le replacement.

Et puis dans l’après-midi, un Bordeaux très décevant a subi sa première défaite face à une équipe de Guingamp qui avait retrouvé un peu de l’allant qu’on lui avait connu, par phase, la saison dernière. Les Bretons ont marqué deux buts sur coups de pied arrêtés, les deux premiers cette saison au Roudourou, pour un succès qui va ramener un peu de confiance après un début de saison mitigé. 

Pierrot