Luxembourg - France : l'analyse

Si les Bleus ont assuré l'essentiel en engrangeant trois points de plus dans ces éliminatoires, ils ont clairement manqué de panache. On en attend forcément plus lorsqu'il y a autant de talent sur le terrain et sur le banc.

On ne va pas se mentir, on n'a pas assisté à un grand match de l'équipe de France. Deschamps avait opté pour un 4-2-3-1 voire un 4-4-2 face à une équipe du Luxembourg extrêmement rugueuse, à l'image du dénommé Da Mota, auteur d'une première mi-temps de tondeuse à gazon. Les Bleus ont eu beaucoup de mal à mettre du rythme puisqu'il n'y avait personne pour faire la différence au milieu. Ils ont tout de même ouvert le score sur une belle action de Griezmann et Sidibé conclue par Giroud. Derrière, il y a eu cette égalisation sur un penalty concédé par Matuidi et que je trouve très sévère. Griezmann a permis aux Bleus de reprendre l'avantage en transformant lui aussi un péno suite à une faute sur Sidibé.

Dans le dernier quart d'heure, Mendy, sur un très bon centre, a permis à Giroud de donner de l'air à ses coéquipiers. Mais la seconde période n'a pas été extraordinairement brillante non plus. Après, il faut aussi souligner que les Français jouaient dans un petit stade champêtre, sur une pelouse moisie et face à des joueurs qui ont tout donné. Ils ont gagné, c'est l'essentiel dans ces qualifications pour la Coupe du Monde. L'équipe de France conforte sa première place dans la poule avec trois points d'avance sur la Suède.

Vrai turn-over contre l'Espagne ?

C'est le plus important mais on ne peut pas s'empêcher d'être un peu déçu quand on voit tous les joueurs offensifs de grande qualité dont dispose la France. Et je pense aussi à ceux qui n'ont pas été sélectionnés, comme Lacazette, Modeste ou encore Moussa Dembélé. On attend un peu plus de flamboyance. J'ai trouvé ce match extrêmement laborieux. Deschamps reste très fidèle à son groupe de l'Euro puisque sept joueurs titulaires hier soir avaient disputé la finale de la compétition en juillet dernier. Pourtant, je ne suis pas sûr qu'ils soient tous au mieux de leur forme, à l'image de Matuidi ou encore Payet.

Je ne sais pas ce que le sélectionneur décidera contre l'Espagne. C'est une grande nation et il pourrait être tenté de remettre sa plus grosse équipe. Ou alors, il donnera une chance à Mbappé, Tolisso et Thauvin d'entrée mais je n'y crois pas trop. En tout cas, contre le Luxembourg, je n'ai pas passé une soirée top délire. 

Pierrot