Lyon a eu chaud

Alors qu'il semblait parti pour une soirée assez tranquille, l'OL s'est fait peur sur la pelouse de Plzen. Mais il a su préserver l'essentiel : la qualif'.

Ah, c'est très français de faire la fine bouche sur la performance d'un de nos clubs en dénigrant la valeur de l'adversaire. C'est un peu ce qui s'est passé après la victoire 4-1 de l'OL au match aller, face à la "faible" équipe de Plzen. On a pu voir hier soir lors d'un match retour qui paraissait pourtant plié au repos, que cette équipe certes pleine de lacunes défensives, avait des atouts offensifs à faire valoir, dont une sûreté dans la transmission assez étonnante.

La première mi-temps des Lyonnais a été plutôt terne mais le but de Gomis semblait avoir totalement clos les débats. Et puis, Plzen a inscrit deux buts en deux minutes à l'heure de jeu et à partir de là, les Tchèques ont déferlé sur les buts de Lopes, qui a été souvent brillant mais aussi chanceux puisque les joueurs de Dusan Uhrin Jr. ont envoyé un pénalty sur le poteau et une tête sur la barre dans les arrêts de jeu.

Ce qui est inquiétant, c'est la panne physique subie par les Lyonnais en seconde période, qui peut laisser craindre une fin de saison difficile. En championnat, ça s'annonce quand même très compliqué pour aller chercher la 3e place. La finale de la Coupe de Ligue se jouera contre le PSG et il y aura aussi ce quart de finale de Ligue Europa.

Et alors qu'on est seulement à la mi-mars, on a l'impression que l'OL est déjà à bout de force, ce qui est assez normal en soi après avoir joué près de 50 matchs cette saison. Mais bravo à eux pour cette qualification, bravo à eux d'avoir joué le jeu de cette compétition. J'ai juste peur que physiquement, la fin de saison soit vraiment pénible pour l'OL.

Eviter absolument le Real

Et puis mardi et mercredi avaient lieu les derniers 8e de finale retours de la Ligue des Champions. Des matchs sans émotion ou presque, conséquence de matchs allers où tout était déjà plié. Sauf Manchester-Olympiakos, le seul match à suspense de la semaine. Avec son triplé, Van Persie a éliminé à lui seul une équipe grecque qui avait à mon avis les moyens d'inquiéter beaucoup plus que cela une défense mancunienne qui ne me paraît pas au niveau d'un quart de finale de Ligue des Champions.

Les Grecs ont trop cherché à mettre des coups, à se plaindre, à geindre et à tricher. En étant plus concentrés sur leur jeu offensif, ils auraient pu inscrire ce but qui aurait crucifié MU, d'autant plus que De Gea a réalisé quelques parades incroyables et qu'il aurait bien fini par céder. Au final, pour la première fois les 8 premiers de poule sont qualifiés pour les quarts.

Maintenant, beaucoup attendent avec impatience le tirage au sort de ce midi. Vous êtes nombreux à me demander ce que j'en pense. J'en pense qu'il y a 2 équipes "prenables" au vu de leurs lacunes défensives, c'est Manchester et Dortmund. Après, il y a les pièges : l'Atletico, qui en plus d'être une équipe qui joue bien au ballon, est une équipe d'assassins, et Chelsea, qui est quand même rarement bon à prendre, a fortiori depuis le retour de Mourinho. Et puis il y a les 3 monstres : le Barça, le Real et le Bayern. Pour moi, l'équipe à éviter absolument pour le PSG, c'est le Real de Ronaldo.


Pierrot