Mbappé enchante Monaco

Grâce notamment à un doublé de son prodige Kylian Mbappé, Monaco a repris ses distances en tête de la Ligue 1. De son côté, Marseille a également cartonné Lorient, plus que jamais dernier au classement.

Après deux matchs très difficiles (neuf buts encaissés) contre les deux meilleures équipes de Ligue 1 au Vélodrome, les Marseillais ont bien réagi à Lorient en marquant quatre fois. En début de match, Rolando a ouvert le score de la tête à bout portant suite à une très mauvaise sortie de Lecomte. Sur un lob assez exceptionnel, Payet a mis son équipe à l'abri puis Thauvin et Sanson ont scellé définitivement la rencontre en deux minutes dans le deuxième acte. Cette victoire devrait redonner le sourire aux Phocéens.

Mais il faut mettre ce résultat en perspective avec la qualité de l'adversaire. Ce n'est malheureusement pas la première fois que je le dis mais quand les Merlus jouent contre une bonne équipe du championnat, ils sont inexistants. Ils en ont pris cinq à Paris, quatre à Monaco et encore quatre ce dimanche. Il y a un problème évident de détermination, on ne voit pas une équipe qui joue sa peau en Ligue 1. Ils sont derniers, ils sont décrochés et ça va être très compliqué pour eux désormais. 

Dans l'après-midi, on a vu un Toulouse - Lille absolument soporifique dans une première période simplement ponctuée d'un but de la tête de Jullien. Dans le deuxième acte, Toulouse a totalement arrêté de jouer, laissant l'initiative à Lille, qui s'est heurté à un bon Lafont. Le portier a fini par céder sur un but un peu rocambolesque de Benzia. Les Toulousains ont tout de même eu l'occasion de l'emporter sur un penalty en fin de match mais Enyeama a gagné son duel à l'intox contre Braithwaite. Un match nul mérité pour les Nordistes. 

Bernardo Silva - Kylian Mbappé : duo d'artistes

Et puis dans la soirée, comme à chaque fois que Monaco joue à domicile, on attendait un festival offensif. On n'a pas été déçu. Ce qui est incroyable, c'est que Monaco menait 3-0 à la pause, sans avoir fait une très bonne première mi-temps. Après l'ouverture du score de Mbappé au bout de quatre minutes, les Canaris ont plutôt pris le contrôle des opérations mais ils sont d'une telle indigence offensive que ça n'amène pas de danger. Ils ont pris deux buts en deux minutes en fin de première période sur une réalisation opportuniste de Germain puis un petit coup de tête astucieux de Mbappé sur un amour de centre de Bernardo Silva.

C'est sûr que quand il y a Bernardo Silva et Kylian Mbappé dans une équipe, il n'y a pas besoin de bien jouer, il suffit de leur laisser le ballon et ils font la différence. J'ai horreur des gens qui annoncent le "nouveau Henry", le "nouveau Zidane" ou le "nouveau Machin" mais il faut reconnaître que ce Kylian Mbappé a un talent hors norme. Sa vitesse, son jeu sans ballon, ses prises de balle, ses dribbles, son efficacité devant le but : tout est impressionnant chez lui. Je ne sais pas si Didier Deschamps va l'appeler en équipe de France tout de suite mais pour moi, il le mérite largement. 

En seconde période, Monaco a un peu plus géré et il faut reconnaître que quand Mbappé est sorti, il ne s'est plus passé grand-chose sur le terrain. Fabinho a conclu le festival en transformant un penalty. Avec ses 82 buts, Monaco est le très net et très mérité leader de cette Ligue 1. Maintenant, pour savoir qui sera champion, il va falloir attendre ce qui va se passer en Ligue des Champions. J'avais fait du PSG mon favori en championnat parce que je pensais que les Parisiens allaient se faire sortir par le Barça et qu'à l'inverse, Monaco allait éliminer City. Pour l'instant, c'est plutôt le contraire qui se profile. Monaco pourrait bientôt endosser pleinement le statut de favori.

Pierrot