Monaco ne suit plus

Grosse déception pour Monaco, qui laisse le PSG s'emparer du titre de champion d'automne après sa vilaine défaite face à Valenciennes.

Beaucoup d'équipes de haut de tableau jouant aujourd'hui dimanche, pour le moment l'événement saillant de cette 19e journée, c'est la défaite surprise de l'AS Monaco à Louis II face à Valenciennes. Alors c'est vrai que les Nordistes ont été très courageux, bien organisés et qu'ils ont eu de la réussite avec le CSC d'Abidal. Mais malgré les occasions en fin de match, il faut bien dire que les Monégasques ne méritaient pas de gagner ce match car ils ont fait preuve de suffisance pendant bien trop longtemps.

Pour tout dire, ils ont commencé à se secouer un peu à 0-2. Avec un pénalty obtenu, frappé et raté par Falcao, qui est au final assez anecdotique puisque l'ASM a marqué sur le corner qui a suivi l'arrêt de Penneteau. Alors évidemment, Monaco aurait pu gratter le nul en fin de match, mais l'impression qui demeure est celle d'une équipe qui a raté son match.

Et puis Penneteau, que j'avais éreinté dans l'un de mes derniers posts, a peut-être voulu me donner tort en sortant un grand match, notamment dans le domaine aérien. Alors la conséquence de cette défaite, c'est d'abord que le PSG est champion d'automne sans jouer. Anecdotique, certes. Ce qui l'est moins, c'est qu'en cas de victoire parisienne demain soir, l'équipe de Laurent Blanc prendrait 5 points d'avance sur son rival monégasque.

Et puis ce samedi a commencé par un classique de la Ligue 1 joué sur une pelouse absolument innommable. Alors on est formidable en France : on construit de beaux stades, mais on est infoutu d'avoir des pelouses correctes. Et après tu regardes un match dans un stade dans le nord de l'Angleterre - où il ne fait pas plus beau qu'à Sainté, que je sache - et tu t'aperçois que les mecs jouent sur un billard. Malheureusement, en France, les stades appartiennent pour la plupart aux villes et se heurtent donc à la la mauvaise volonté municipale.

Miracle : Sochaux a gagné !

C'est insupportable de devoir assister à des matchs sur ce genre de terrain, et encore, il ne faut pas se plaindre : ce Saint-Etienne-Nantes a proposé une qualité de jeu tout à fait acceptable, même si je ne suis pas certain que Djordjevic et Veretout se seraient blessés sur une pelouse normale. Un match qui a aussi confirmé le réveil d'Erding, auteur de son 5e but lors des 5 derniers matchs. Malgré le départ d'Aubameyang - qu'on oublie trop souvent - les Verts réalisent une très belle première partie de saison.

Quant aux matchs de la soirée, je vous avoue qu'à la mi-temps, j'étais au bord de la dépression : pelouses moisies, trois buts inscrits, trois pénos. Affligeant. A Toulouse et à Bastia, ça ne s'est pas arrangé après la pause. Ailleurs, un peu plus. A Reims d'abord, où un joli doublé de Charbonnier a enfoncé encore un peu plus Ajaccio. A Nice aussi, ou un autre doublé, de Bauthéac celui-là, a permis au Gym de remporter un succès important face à Evian. Mais c'est vrai que les matchs de la soirée étaient d'une qualité plus que douteuse.

Et puis, la victoire de VA à Monaco n'a pas été le seul miracle du week-end puisque Sochaux a aussi gagné un match ! Les hommes de Renard se sont imposés face à un Stade Rennais une nouvelle fois fantomatique et qui termine ces matchs allers à la 15e place. Alors je veux bien être patient avec le projet de jeu de Montanier, et gna gna gna et gna gna gna.

Mais bon, quand tu as un projet de jeu et que tu veux jouer au foot, mettre un mec comme Féret à la cave, ce n'est sans doute pas le meilleur moyen de réussir. Résultat : d'habitude, Rennes déçoit en n'étant pas à la hauteur des ambitions que tout le monde lui prête. Cette saison, on n'en est pas là, mais plutôt à se demander si le Stade Rennais ne va pas jouer le maintien.


Pierrot