Non, Lyon ne joue pas le titre

Lyon - qui croyait encore au titre selon les dires de son entraîneur - s'est incliné sur sa pelouse face à Lille. Les Gones ne grappilleront donc pas de points sur le PSG ou Monaco, qui s'affrontent ce soir. Pour le reste, Angers a réalisé une belle opération comptable alors que Lorient s'enfonce dangereusement dans les bas-fonds du classement.

La journée a commencé avec la très nette victoire de l'OM contre une équipe de Montpellier fantomatique depuis le début de l'année 2017. Je persiste à penser que les déclarations insensées de Louis Nicollin et la vente de Sanson ont totalement plombé le club. Les Héraultais sont d'une naïveté défensive assez invraisemblable et ils manquent cruellement d'agressivité devant. Contre Marseille, ils se sont créés des occasions, notamment en seconde période lorsque les Phocéens commençaient à avoir des difficultés dans la remontée du ballon. Mais à part sur le joli coup-franc de Boudebouz, ils n'en n'ont pas profité. Les hommes de Rudi Garcia ont quant à eux livré un match sérieux, avec un excellent duo Thauvin-Gomis devant. Ce dernier s'est offert un triplé, ce qui confirme que c'est une vraie belle recrue. Ce n'était pas aussi évident qu'il marque autant, surtout dans une équipe qui a souvent eu des difficultés pour se créer des situations dangereuses. La semaine prochaine, les Olympiens vont jouer Metz, qui est un adversaire davantage dans leur corde que Lyon ou Monaco. Ça devrait leur permettre de prendre des points et de rester bien classés. 

En parlant de Lyon, on pensait que les Rhodaniens allaient prendre les trois points contre Lille, d'autant plus que la veille, Genesio avait parlé du titre en conférence de presse. Bien mal lui en a pris puisque son équipe a fait un faux match. Même s'ils ont eu des opportunités, ses protégés ont une nouvelle fois souffert au milieu de terrain où il n'y avait que Gonalons et Tolisso. C'est bien gentil de jouer avec quatre éléments offensifs mais il faut qu'il y ait un petit peu d'équilibre et ce n'était pas le cas contre les Dogues. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que je le dis. Sur le premier but, Yanga-Mbiwa est coupable d'un manque de concentration évident et le deuxième est inscrit sur un penalty concédé par Valbuena. Ça n'aide pas mais quoi qu'il en soit, c'est un sacré coup d'arrêt pour Lyon, qui ne profitera pas du résultat du match entre le PSG et Monaco ce soir. 

Lorient, de plus en plus inquiétant

Dans la soirée, Rennes a obtenu un match nul quasi inespéré contre Nantes. Inespéré parce que les Rennais n'ont rien montré. C'est une équipe qui est beaucoup trop faible offensivement et qui joue donc à la baballe avec peu de confiance. Les Rouge et Noir se sont faits surprendre par un but d'Iloki et il a fallu une tête en arrière un peu miraculeuse de Gnagnon pour sauver le nul au Roazhon Park. Dans le même temps, à Lorient, les Merlus ont poursuivi leur descente aux enfers en s'inclinant dans un match qu'ils n'avaient pas le droit de perdre contre Dijon. Alors comme toujours, les visiteurs ont montré un visage très séduisant. Ils ont cette volonté de jouer et sont efficaces offensivement. Mais clairement, Lorient n'a pas le droit d'encaisser des buts comme celui de Lees Melou dans les arrêts de jeu. D'autant plus que M.Thual a sifflé un penalty cadeau que Waris a manqué. La situation commence à vraiment être très problématique pour les Merlus. 

Sinon, Bordeaux a remporté une victoire solide à Nancy. Une équipe lorraine qui s'est encore un peu suicidée. Après la boulette de Ndy Assembe en Coupe de la Ligue contre l'AS Monaco, on a eu le droit cette fois à une tête plongeante dans sa propre lucarne de la part de Cuffaut. Une rencontre finalement conclue par un superbe coup-franc de Malcom. De son côté, Angers a remporté un succès important face à Metz avec le but de la victoire inscrit par Pépé, qui devrait partir avant la fin du mercato. C'est bien dommage pour les Angevins parce qu'ils disposent avec lui d'un sacré bon attaquant. Enfin Bastia a concédé le nul à domicile contre Caen. On retiendra le but exceptionnel de Saint-Maximin, qui est parti de son camp pour marquer à la Messi. 

Pierrot