Paris fait le show

Nantes, Lille et Guingamp sont les tubes de l'automne en Ligue 1. Quant au PSG, que dire, si ce n'est que Monaco va devoir être très fort pour le priver du titre ?

C'était une journée un peu compliquée pour tous les clubs, ce week-end. Les Sud-Américains étaient tous à Pétaouchnok, les Africains aussi, les internationaux français sont rentrés tard… Bref, cette 10e journée juste après la trêve internationale pouvait réserver quelques surprises. Ca a commencé par la défaite de l'OM à Nice, un revers assez inhabituel pour les Olympiens qui, traditionnellement, réussissent plutôt bien sur la Côte d'Azur.

Mais au final, ce n'est pas si surprenant que ça : depuis son entrée dans l'Allianz Riviera, l'OGCN joue bien, obtient de bons résultats et Cvitanich marque à chaque fois. C'est encore ce qui s'est passé vendredi soir. L'Argentin a profité du mauvais alignement de la défense marseillaise pour éliminer Mandanda et marquer dans le but vide. Après, il a fallu un Ospina en état de grâce, notamment sur une volée de Thauvin, une tête de Gignac et une ou deux occasions nettes signées Ayew, pour empêcher l'OM de prendre au moins un point.

Alors bon, c'est vrai, c'est la 3e défaite consécutive de l'OM en championnat. Certains supporters commencent déjà à réclamer la tête de Baup, ce qui me paraît un poil prématuré. J'ai toujours du mal à ne juger un match qu'à l'aune du résultat. L'an passé, l'OM gagnait souvent 1-0 au terme de prestations sans intérêt lors desquelles les Phocéens avaient simplement eu le bon goût de transformer l'une de leurs rares occasions de but. Cette année, pour le moment, ils sont moins réalistes, devant comme derrière. Mais seul le résultat est décevant. Car je ne trouve pas la prestation olympienne à Nice inquiétante.

Lille, meilleur coffre-fort d'Europe

Samedi après-midi, le PSG a pris la tête du championnat en atomisant une équipe bastiaise qui n'a pas existé. Ce qui fait presque peur, c'est de voir tous les joueurs que Laurent n'a pas utilisés. On ne va pas faire la liste, mais Paris a débuté avec 6 Français dont plusieurs jeunes, ce qui est assez parlant. Mais aussi avec un Ibrahimovic qui a planté un doublé en trois minutes, dont un but, pfff… absolument invraisemblable et qui passerait pour un coup de bol pour n'importe quel autre joueur. Mais lui est tellement coutumier de ce genre de geste…

Le Suédois a ensuite ménagé son genou et Cavani a pris le relais en seconde période. Pour les Corses, on a donc remplacé la peste par le choléra. Car l'Uruguayen y est lui aussi allé de son doublé et globalement, Paris a fait une grande prestation, en montant à la fois en puissance et en spectacle. Que le PSG remporte l'écrasante majorité de ses matchs, c'est la moindre des choses. Après, je trouve depuis quelques semaines, que les prestations du club parisien sont nettement plus séduisantes que l'an passé.

Mais d'autres équipes séduisent, dans un style très différent. Le LOSC par exemple, qui est donc le meilleur coffre-fort européen - 8 matchs sur 10 sans encaisser de but -  a ramené de Montpellier une victoire lourde de sens au niveau émotionnel pour René Girard. Cette équipe lilloise a pris conscience de ses moyens défensifs et s'appuie dessus pour construire ses succès. Elle a aussi retrouvé un gardien de très haut niveau avec Enyeama, qui a multiplié les arrêts de classe, notamment sur le pénalty de Cabella, plutôt bien tiré et assez fort en plus.

Nantes surprend… agréablement

A ce sujet, j'ai trouvé l'effondrement du Montpelliérain très touchant. A une époque où l'on stigmatise souvent le comportement des footeux, voir un joueur avoir un tel chagrin après un simple péno raté en championnat, c'est assez rare et ça dénote une implication qui fait plaisir à voir.

D'autres équipes réussissent bien. Nantes par exemple, a sorti une très bonne première période à Ajaccio. Le deuxième acte des Canaris était nettement moins bon, mais ils ont réussi à marquer à la fin par leur Américain Bedoya. Ce qui fait du FCN un étonnant 4e de Ligue 1 ! Au-delà de ça, le club engrange des points qui ne seront plus à prendre. Franchement, pour avoir vu Nantes en amical avant le début de la saison, c'est très surprenant. Et très agréable aussi.

La Maison Jaune peut compter sur l'implication de Djordjevic et la montée en puissance de certains joueurs, à l'image de Deaux. Dans la même veine, on a Guingamp, qui l'a emporté à Evian avec notamment un superbe but de Douniama sur un service extérieur du pied de Langil. Ce qui est bien, c'est que ce sont des équipes qui ont envie de jouer, d'aller vers l'avant et de gagner. Ce n'est pas franchement le cas du Stade Rennais. Je ne m'étendrai pas sur la prestation du club breton face à VA. Si vous voulez tout savoir, je vous renvoie à la décla d'après-match de Montanier, qui est d'une grande lucidité.


Pierrot