Un exploit à polémique

Une expulsion injustifiée a bien aidé le Real à éliminer Manchester. Un match dominé par le plus vieux (Giggs) et le plus jeune (Varane) joueur sur la pelouse...

Evidemment, gagner à Old Trafford, surtout face à ce Manchester-là, c'est une énorme performance. Il n'en demeure pas moins que ce match a basculé avec l'expulsion de Nani pour ce pied dans la poitrine d'Arbeloa. Alors je constate à l'instant où j'écris ces lignes que la tendance sur les réseaux sociaux est assez nette : 90% des gens hurlent au scandale et les autres comparent ça à l'expulsion d'Ibrahimovic pour son high kick dans la poitrine de Ruffier.

La différence là, c'est que Zlatan va percuter Ruffier avec le pied en l'air, alors que Nani aurait parfaitement contrôlé le ballon si Arbeloa ne s'était pas trouvé là. Seulement comme il a le pied en porte-manteau, les crampons sont à la verticale et comme le défenseur va jouer le ballon, ça transforme tout de suite l'action en "jeu dangereux". Alors, bon… Allez, je pense qu'un jaune, dans un match extrêmement correct jusqu'ici, aurait largement suffi.

L'arbitre a préféré faire basculer la rencontre... Parce qu'évidemment quelques instants plus tard et en trois minutes, le Real a arraché sa qualif' sur une superbe frappe poteau rentrant de Modric et sur un but de Ronaldo qui va tacler du pied droit et au deuxième poteau un centre-tir surpuissant d'Higuain. Plus difficile à mettre qu'il n'y paraît, d'ailleurs. Il ne faudra pas oublier de souligner la réponse tactique immédiate de Mourinho à l'expulsion de Nani, avec l'entrée de Modric à la place d'Arbeloa.

Modric qui joue très peu au Real mais qui a inscrit hier soir un but aussi magnifique que capital. Avant ça, Manchester avait ouvert le score avec de la réussite sur ce CSC de Ramos. Et après, la fin de match a été très fertile en rebondissements, avec pas mal d'occasions pour Ronaldo et Kaka, mais aussi pour les Mancuniens qui ont tout donné jusqu'au bout, mais se sont heurtés à un excellent Diego Lopez. C'a été un très bon match, sans l'expulsion ç'aurait été un très grand match, avec peut-être une issue différente.

Varane, déjà le présent

N'ayant plus aucune chance d'être champion et avec seulement une finale de Coupe du Roi à gérer, le Real va pouvoir tranquillement assurer sa 3e place - voire prendre la seconde à son voisin de l'Atletico - et se concentrer sur la Ligue des Champions. Du coup, la bande à Mourinho devient pour moi le grand favori de la compétition, à moins d'un réveil en sursaut du Barça ce soir, auquel je ne crois absolument pas…

Individuellement, je ressors trois joueurs de ce choc. Il y a d'abord Ryan Giggs, qui jouait son 1000e match pro et qui, à 39 ans, a été exceptionnel du début à la fin. Ensuite, Raphaël Varane. Dans la colonne "débit", il se fait enrhumer par Van Persie une fois en première période et dégage mal le ballon sur le but mancunien. Mais alors pour tout le reste… Encore une prestation de classe mondiale ! Il a failli égaliser et son début de match, en vitesse pure et dans ses interventions au sol, a été magnifique. Il y a deux mois, c'était un joueur d'avenir. Aujourd'hui, plus de doute : c'est un joueur du présent.

Et puis évidemment, celui qui était attendu au tournant, c'était Cristiano Ronaldo. L'attaquant madrilène a fait un match "moyen plus". Visiblement, il voulait briller et s'est parfois montré trop égoïste. Mais à l'arrivée, il marque le but de la qualification - et encore une fois il était compliqué à mettre. Et surtout, son attitude vis-à-vis d'Old Trafford était empreinte d'un profond respect. On stigmatise souvent - moi le premier - son attitude parfois arrogante. Ce soir il a été humble - ce qui le rend encore plus grand - et le public anglais, qui l'a acclamé au début et à la fin du match, le lui a bien rendu...

Pierrot